Mayotte est constituée de deux îles principales : la Grande Terre et la Petite Terre ; elles sont séparées par un bras de mer de 3 kilomètres environ. La commune de Mamoudzou est située sur la côte Est de Mayotte (Grande Terre) en face de la Petite Terre. Elle est le chef lieu de Mayotte. C’est la commune la plus vaste de Mayotte avec 41 Km², soit plus de 10 % du territoire.

Au recensement de 2002, Mamoudzou comptait 45 485 habitants, ce qui représente une densité de 1109 hab. /Km² (contre 428 hab. /Km² pour Mayotte). La commune de Mamoudzou fait partie d’une agglomération qui comprend les communes de Koungou au nord, Dzaoudzi et Pamandzi (les deux communes de la Petite Terre). A l’intérieur de cet ensemble c’est Mamoudzou qui constitue le pôle principal.

 

Mamoudzou en quelques chiffres

Population 45 485 habitants en 2002
superficie 41 km2
densité 1109 hab. /km2
Population de moins de 20 ans 50% de la population totale en 2002
Nombre de personnes par ménage4
Total population active 14 317
           dont population sans emploi 3 968
SMIG (Mayotte) en 2003 522 €
 Bordé par le lagon, Mamoudzou a un lien très fort avec la mer qui se manifeste par l’activité des barges qui assurent la traversée du chenal qui sépare la Grande et la Petite Terre. Point de passage des habitants (de Grande Terre) qui se rendent à l’aéroport en Petite Terre et des actifs (de Petite Terre) qui font le chemin inverse à destination de Mamoudzou, la gare maritime située à proximité du marché territorial, est le lieu d’une intense activité. Il subsiste également une activité de pêche artisanale, avec la présence de nombreux mouillages pour les barques et les pirogues.

 

Par contre, le lien avec la mangrove n’est pas clair. Considérée comme le lieu de refuge des esprits malfaisants (« djinns ») par la population, la mangrove n’a jamais fait l’objet d’une mise en valeur ; elle a plutôt servi de lieu de dépotoir. Ces dernières années, elle a fait l’objet de destruction par remblaiement du littoral (M’gombani et M’tsapéré) dans le but de créer de nouvelles zones d’urbanisation et faire passer les infrastructures de transport. Pour autant la commune possède encore de belles réserves de mangrove qui font partie intégrante du paysage littoral de Mamoudzou (photo ci-contre : mangrove, de Baobab à pointe Mahabou, Petite Terre en arrière plan).

 

A Mayotte, la majorité des communes, dont Mamoudzou, sont constituées par un ou plusieurs villages aux caractéristiques bien marquées. Nous avons du nord au sud les villages de Kawéni, Mamoudzou centre, M’tsapéré, Passamainty, Tsoundzou 1, Tsoundzou 2 et Vahibé.

Hormis Vahibé et à un degré moindre Tsoundzou 2, tous les autres villages sont côtiers. Une situation qui renforce et accentue la concentration de la population sur le littoral, à tel point qu’un front urbain continu s’est constitué sur le littoral depuis Tsoundzou I au Sud jusqu’à Kawéni et Hamaha au Nord.

 

Sur le site d’Hamaha, l’urbanisation s’est amorcée sur la partie haute par le développement d’une zone d’activité commerciale et des lotissements privés. Un projet porté la puissance publique (Etat, la Collectivité Départementale de Mayotte et communes) prévoit de faire d’Hamaha un nouveau village pouvant à terme accueillir plus de 10 000 habitants.

Quand venez-vous nous voir à Mayotte?

Comment envoyer des fichiers volumineux?

Il est possible de se confronter au problème de savoir comment envoyer des fichiers volumineux de nos jours étant donné que le mail ne peut pas le faire. Les gens peuvent se retrouver perdus sans savoir quoi faire dans ce genre de cas. Ainsi, il leur est conseillé de se renseigner un minimum sur le sujet…

Par Barbara 16 février 2020 3